samedi 20 janvier 2018

Père castor, raconte-nous une histoire...

Pendant ma scolarité, il y avait bien évidemment des matières que je chouchoutais (comme tout le monde me diras-tu) : Art plastique, musique, français, langues étrangères et bien évidemment, l'Histoire. 

J'ai toujours aimé regarder des documentaires, lire des livres ou des sites sur internet sur le sujet. Par contre, j'ai mes périodes historiques préférées : Antiquité, une partie du XIXème siècle, la Belle Epoque (époque qui concerne la France et la Belgique), les deux Guerres Mondiales, les années folles, la Guerre Froide. J'aime aussi l'époque de la Renaissance en particulier pour les découvertes et celle de la Révolution Française. Par contre, si il y a bien une période qui ne me fascine pas le moins du monde, c'est bien le Moyen Âge mais il m'arrive pourtant de me renseigner sur cette époque.

Il y a des personnages historiques qui me fascinent comme par exemple, Catherine II la Grande, tsarine de Russie, Cléopâtre , la reine Victoria, les derniers Romanov, François-Ferdinand l'archiduc tué à Sarajevo en juin 1914 entre autre. Je peux également ajouter ceux qui n'ont pas gouverné mais qui font partis de l'Histoire comme Lady Diana Spencer, Anne Frank ou Anastasia la fille de Nicolas II de Russie.

Je suis curieuse du passé. A chaque fois qu'il y a un sujet historique qui m'intéresse (par exemple, les séries Apocalypse et encore, je n'ai pas fini celui de la Première Guerre Mondiale et pas vu celui de Staline) je file m'y intéresser. Secrets d'Histoire (sur Youtube pour ma part) aussi est une émission intéressante parfois et Sous les jupons de l'Histoire présentée par Christine Bravo, une sorte de vulgarisation sur la vie de quelques personnages historiques (leur mode de vie, leur façon de s'habiller, de se nourrir etc.). Je me suis même mise à m'abonner à des chaînes sur le thème sur Youtube : Nota Bene, Epic teaching of the history, AlterHis, Les revues du Monde (chaîne qui mêle histoire et archéologie) et un peu de Doc Seven.


samedi 25 novembre 2017

Pur produit de consommation, mais mon compte est bon ~ Zazie - Je suis un homme

En parcourant mon fil d'actualité sur FB, je suis tombée sur le lien conduisant à un article du site 
Mr Mondialisation (dont je suis la page mais ça OSEF) parlant de Black Friday qui est
ma foi intéressant. Ça tombait à pic car cette semaine je reçois des mails concernant
Black Friday et j'en ai marre. 
Qu'est-ce que Black Friday ?
En gros, c'est durant la période de Thanksgiving où il a des promos à gogo sur les invendus.
Ah, l'American Dream ! La France a décidé de faire pareil qu'aux USA afin d'attirer plus de pigeons, pardon, de consommateurs.
J'ai vu d'après un compte Instagram qu'apparemment les origines de cette période fait référence à
une braderie d'esclaves noirs. Je sais pas si c'est vrai ou non, mais bon,
on vit dans un monde merveilleux, n'est-ce pas ?

Cette sculpture de Duane Hanson (qui date de 1969-70 !) n'a jamais été aussi d'actualité...


Black Friday et les soldes, ça peut être bien pour ceux qui attendent LE moment d'acheter quelque chose dont ils ont besoin ou pour un cadeau peu importe. Moi-même, il m'arrive de me servir des soldes pour faire du bien à mon compte en banque. Et bien sûr, j'aime faire plaisir aux autres, d'ailleurs on approche Noël (et Saint Nicolas pour ceux qui le fêtent le 6/12). Se faire ou faire plaisir, c'est bien mais c'est comme l'alcool, avec modération.

Par contre, l'image des personnes qui attendent devant les magasin avant même l'ouverture et ceux qui se battent dans les rayons m'effraie. C'est fou à quel point les personnes peuvent devenir primitives dans le but d'acheter. Comme si c'était leur propre vie qui était en jeu. Les consommateurs compulsifs m'effraient également parce qu'ils finissent par devenir esclaves en s'enfermant de ce cercle vicieux.

Nous pouvons consommer, nous avons le droit (si je dirais le contraire, ça serait de l'hypocrisie de ma part) mais de manière responsable et économique en mettant des limites. Peu importe si nous loupions le coche, c'est pas grave !






Un e-shop de sacs vegans (Colibri bags) n'a pas fait la promo Black Friday (car ce n'est pas en accord avec leur politique et conviction) mais a fait quelque chose de bien plus responsable. En achetant un sac dans leur site, 20% en plus sont versés à une association pour les animaux seniors. Acheter en faisant un bon geste, c'est cool !




vendredi 24 novembre 2017

la Youtubesphère

Enfin, j'écris un article sur mes découvertes concernant les chaînes Youtube. 
En fait, ça devait être fait depuis des mois ^-^ !
Bref, c'est assez éclectiques ces chaînes.
Présentons-les rapidement :


Natacha Birds : A vrai dire, c'est grâce à Coline que j'ai découvert cette chaîne avec sa vidéo coup de cœur sur le voyage au Japon de Natacha. Pour faire rapide les présentations, c'est une youtubeuse lifestyle mais je la considère comme étant une vidéaste. Sa chaîne est unique, ses vidéos sont d'une belle réalisation magique et poétique. Pourtant, elle raconte sa vie, ses voyages et autres. Les bonnes choses de la semaines sont une série de vidéos racontant les coups de cœurs qu'a eu Natacha durant la semaine passée, ça à l'air bateau mais étant quelqu'un tantôt compliquée et tantôt simple (complexité bonjour !), les choses simples nous rendent plus heureux. Elle tient également  un blog.


Hangover Cuisine: Chaîne tenue par Guilhem aka Masculin Singulier (il tient aussi un autre blog, Le Club) sur le principe de la cuisine en lendemain de soirée bien arrosée (d'où le nom de la chaîne). J'ignorais totalement sont talent pour les fourneaux et honnêtement, j'aime énormément regarder ses recettes même quand il y a de la viande dedans. Je reconnais sont style et son humour et ça fait plaisir ! Il lui arrive de faire des vlogs cuisines en nous accompagnant dans sa petite semaine et aussi lors de certains événement (bénévolat, festival etc). Il a de très bon conseils d'ailleurs. Auparavant, j'étais abonnée à Fast good cuisine, mais je trouve que Charles en fait trop et est devenu vite agaçant ce qui a conduit à mon désabonnement. Avec Guilhem, c'est différent, il n'en fait pas trop et je sens une authenticité dans ses vidéos et ça j'adore.


Syrine-San: La première vidéo que j'ai vu d'elle, c'était son ras le bol concernant la mode healthy et cette vidéo m'a fait énormément de bien. Sa chaîne parle principalement de tout ce qui touche au Japon et sa culture mais aussi de sujet scientifiques (c'est son rayon et si je dis pas de conneries, elle est infirmière) et de Michael Jackson dont elle est fan (je la comprends tellement !). Il lui arrive de parler de sujets randoms (comme celle sur les années 80). Sa vidéos sur sont ascension du Mont Fuji est impressionnante. En plus, elle est très cool comme nana =)


Gaëlle Garcia Diaz: C'est l'anti-youtubeuse beauté. Elle l'a dit elle-même que l'idée de faire des vidéos Youtube est venue lorsqu'elle a regardé des vidéos make up et affirme qu'elle s'est faite chiée, que c'était trop lisse. Du coup, ses vidéos make up sont totalement barjos et tellement originale. Son style de maquillage n'est pas le mien parfois (j'aime la simplicité) mais sa personnalité me donne envie de rester sur sa chaîne et même si elle fait des placements de produits un peu douteux (Miss Bongo bonjour ^^). Son côté cash et le fait qu'elle s'en bat mais littéralement les couilles de ce que les autres peuvent penser d'elle me plait beaucoup. C'est la fiancée de Jimmy Labeeu.



Doc Seven: Des chaînes de top, il y en a des tas sur Youtube soyons d'accord. Mais celle de Doc Seven dépasse à mon humble avis toutes les autres dans le genre. Avec lui, c'est ludique (histoire, arts, sujet de société etc.), on voyage même parfois quand le sujet est plutôt orienté sur la géographie. Il lui arrive de sortir des vlogs. La particularité de sa chaîne est le chiffre 7. Je conseille vivement cette chaîne pour les plus jeunes (pas toutes attention, veuillez à visionner les vidéos avant de la montrer aux enfants).

A suivre =)

vendredi 17 novembre 2017

Nouveau coup de coeur !

Cette série, je l'ai découverte lorsque je faisais ma no life devant Tumblr à chercher des gifs de Doctor Who. Quel est le rapport entre cette série et DW ? Freema Agyeman qui a joué le rôle de Martha Jones, une des compagne du dixième docteur (Tenny *_*). J'ai vu des gifs durant cette fameuse série coup de cœur dont je vais parler qu'est
Mon frère s'est mit à regarder cette série (originale Netflix pour ceux qui ne le savaient pas... ou qui vivent dans une grotte) et il m'a vivement conseillé de la suivre. J'ai mi du temps car j'ai pleins d'autre à voir (même Doctor Who j'ai mi un bon temps pour regarder la suite et je me suis bien rattrapée... enfin presque, pas vu la saison 10 *NO SPOILS*) et ces deux dernières semaines, je me suis mise à la regarder et ... Pfiou, gros coup de cœur. Mon intuition était bonne !

Cette série de sci-fi met en scène 8 personnes vivant dans les 4 coins de notre planète qui sont liées émotionnellement, sensorielle ment et intellectuellement. Différent thèmes sont mi en avant : politique, sexualité, identité, religion corruption et j'en passe. J'aime absolument tout les 8 personnages de la bande, je sais même pas lequel choisir en tant que favori, ils sont tous extrêmement attachants (même certains perso secondaires). On se met carrément à la place des personnages, on vit la situation avec eux. Chacun des personnages ont un spécialité qui leur est propre : Lito son jeu d'acteur, Nomi pour sa geek attitude, Will et Sun le côté combat, Capheus donne du courage, Wolfgang son côté cambrioleur et voyou servent beaucoup pour lui et ses 7 amis, Kala et sa science et pour finir, Riley et son empathie.

Les scènes, les plans, la bande son tout est beau. Les scènes de sexe (dont la fameuse orgie des 8) sont très belles et bourrées d'esthétisme sans aller dans le vulgaire. Une scène m'a énormément touchée, c'est la scène où SPOILE ils revivent leur propre naissance. J'en avais de frissons en plus d'une boule à la gorge. Elle était tellement magnifique. La musique y était aussi pour quelques chose.
Selon moi, Sense8 veut surtout faire passer des messages importants : L'amour, le courage, la solidarité et la tolérance.
Si vous n'êtes par capable d'accepter votre prochain qu'importe son identité, je ne vois pas pourquoi vous regardez cette série. Pour les autres gentils, je vous la conseille vivement !
fanart touvé ici

mercredi 15 novembre 2017

Ecrire un article


C'est dingue ! J'ai pas mal d'idées d'articles en tête mais je ne sais pas quand les faire. En fait, non, je suis un peu flemmarde aussi, mais aussi je sais pas comment je vais tourner mes phrases. Des fois, quand je veux aborder un sujet assez sérieux et y mettre mon avis, mon ressenti, je me dit que je suis peut-être pas douée pour en parler vu ma maladresse lorsque je m'exprime. 
Je me dit souvent "bon ma vieille, tu devrais écrire dans un cahier tes idées d'articles pour ne pas les oublier et surtout pour en faire des brouillons". J'ai déjà prit des notes mais parfois, je ne les rédige pas et je créé un autre article.
Bloguer, j'y ai prit goût en 2006. J'ai créé mon premier blog quand j'avais 15 ans en mars 2005, chez une amie car je n'avais plus d'ordinateur pour le faire moi-même. Mes amies me parlaient de blog sur Skyblog, de MSN etc. J'avais l'impression de venir d'une autre planète quand j'entendais tout ces mots que je ne connaissais pas. En août 2006, nous avions enfin notre ordinateur. J'ai continué mon blog mais c'était pas un blog comme celui actuellement. Je postais des images et photo avec quelques phrases voire pas du tout pour quelques articles, et l'affaire était dans le sac. Le plaisir de bloguer est venu avec la création d'un blog sur Final Fantasy (ma série de jeux vidéos préférée). Avec ce blog, j'ai rencontré pas mal de personnes dont mes meilleures amies.
Je pense que je n'arrêterai pas de bloguer que j'ai du succès ou non, qu'on me lise ou non, peu importe. Je le fais parce que j'ai envie, c'est un passe-temps que j'aime faire depuis plus de dix ans. Ecrire mes pensées, mes ressentis, mes découvertes, mes coups de cœur etc sont des choses qui me tiennent à cœur et qui me font plaisir.

vendredi 20 octobre 2017

Et un Final Fantasy de terminé

J'avais envie de copier mon article depuis mon blog de FF en faisant un article ici :B

Et un Final Fantasy de fini.
Ce quinzième du nom reçu des critiques autant bonnes que mauvaises. D'autres on étés déçus, d'autres ont adoré. Je fais partie des personnes qui ont adoré ce FF. Depuis FFX, je n'ai plus ressenti la fameuse magie des Final Fantasy, cette magie qui te rends complètement accro, qui te fais rêver, qui te donne l'impression d'être avec les personnes et de vivre l'aventure avec eux. Certes, il n'est pas parfait, mais je suis conquise pas son gameplay dynamique (même si parfois la caméra devient capricieuse tel un bon Kingdom Hearts ^^), les personnages, les voix françaises (et oui, je ne fais pas ma puriste car justement, j'étais très curieuse de savoir comment ça sera un FF avec une VF et je trouve le pari réussi), son côté road movie, les quêtes, les musiques (merci Yoko Shimomura qui, à mon humble avis, reprend superbement le flambeau de Nobuo Uematsu), cette fin ultra belle et symbolique ! Je suis triste de le finir mais contente tout de même ! J'attendais pas mal de ce FF parce que j'avais vu que un des producteurs avait fait du boulot dans FFIX (oui tu le sens la groupie hein ?), et vu qu'à l'époque, FFXIII ne m'intéressait pas tant que ça, j'y ai même encore joué d'ailleurs. Et FFXV (anciennement Versus XIII) était celui dont que j'attendais vraiment et ça n'a pas loupé.
photo prise par moi-même !
Merci les Worlds Aparts (c'est leur petit surnom^^)

EDIT : Je continue de jouer au jeu car je n'ai pas fini encore toute les quêtes. Ouais j'ai un peu du mal à décrocher ce FF, je me remet pas trop de cette belle fin haha

samedi 14 octobre 2017

Balayer devant sa porte, au lieu de balayer devant celle des autres.

Gia Carangi (trouvé sur tumblr)
Un titre bien particulier, je l'accorde. Je vais expliquer pourquoi. Quand je fais part de mes petites convictions et engagements nobles (du moins, je fais comme je peux parfois), où va toujours trouver un prétexte, une critique ou je ne sais qu'elle connerie.
C'est en allant sur le blog de Gala (un de mes blogs favoris) que je suis tombée sur son article intitulé "Imparfaitement éthique" qui résume tout simplement une analyse et un ras le bol en tout bien, tout honneur à propos des détracteurs. Elle m'a donné envie d'en faire article. Auparavant, j'en avais fait un sur ce blog sur les causes auxquelles je suis sensible. C'est un peu la suite de ce même article grosso modo.
Et oui, depuis tout petite j'ai affaire à des critiques du style "Oh c'est bon la sainte vierge". Ça me mettais hors de moi et ça me chagrinais. Même aujourd'hui on ne me prends pas au sérieux (on me le dit pas, mais je le comprends)

Pourquoi le fait d'être sensible à une cause (qu'importe laquelle) est un peu mal vu ? Pourquoi quand on est par exemple sensible à la cause animale nous avion directement des critiques désagréables ? Pareil concernant l'esclavagisme dans le Tiers monde (enfants qui fabriquent nos fringues pour même pas 1€ par exemple !) ? Pourquoi donner 50 centimes à un SDF est perçu comme naïf ? Ben oui, tu auras toujours un con pour te dire "ouais mais c'est pour s'acheter de l'alcool". Sauf que tout les SDF ne sont ni alcoolos, camés ou profiteurs.

Et oui, la générosité et l'altruisme gênent ! Les gens qui se sentent obligés de faire/dire à ces engagés le font tout simplement pour se sentir supérieur afin de se rassurer en se disant ensuite : "Ah ben oui, elle/il est pas si à fond tout compte fait" ou encore "Je peux dormir sur mes deux oreilles". Alors là, je vous arrêtes, non vous êtes pas parfaits, personne ne l'est ! Je ne cache pas que quand je vois des gens en fourrure, ça me met hors de moi (quand on sait ce qu'on fait aux bêtes pour voler leur peau), je ne mâche même pas mes mots d'ailleurs face aux personnes qui diront "Oé mé cé tro bo la fourur" de façon égoïste, mais voilà, personne n'est parfait. 
Dans ces cas là, soyez contents de voir une personne qui défend une cause qu'importe sa manière de faire tout simplement. Ne la déstabilisez pas, ça ne sert à rien à part la faire se remettre en doute. Arrêtez de culpabiliser quand on veut vous montrer le pourquoi et le comment de la cause, si vous sentez qu'on vous fait la morale, c'est votre problème. Il y en a qui la font bêtement ou maladroitement, d'autre la font intelligemment (je parle de ceux qui veulent montrer pourquoi ils défendent une cause). Faire un don, essayer de faire changer les choses à sa manière est déjà extraordinaire à mes yeux, pourquoi rendre compliqué un bon geste ? C'est de la pure connerie !